PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE

PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE










                                      LE SACRFE COEUR BIENFAISANT ET MISERICORDIEUX



                                  





Le mois de juin est souvent consacré au Sacré Cœur, puisque la fête du Sacré Cœur (à date variable) y est souvent célébrée. Après le temps de Pâques, cette fête nous fait contempler d'une manière plus intérieure ce qui a motivé le Christ dans tous les moments de son incarnation, de sa prédication, de sa passion et de sa résurrection: ce qui l'a motivé, c'est un amour, c'est un désir ardent du salut des âmes. La fête du Sacré Cœur nous fait contempler à la fois d'une manière positive tout l'amour que Dieu a pour nous –il veut pour nous la vie, il veut notre bonheur, il veut nous rendre heureux, il nous confie le monde par amour–… nous contemplons dans le Sacré Cœur tout le désir de bénédiction que Dieu a dès l'origine du monde ("et Dieu vit que cela était bon", "et Dieu vit que cela était très bon"), nous contemplons ce jardin muni de tous les arbres aux fruits excellents qui nous est décrit dans la Genèse (Gn 2,9)… mais nous contemplons aussi tout ce foyer d'amour qui reste ardent même dans les ingratitudes, même dans les péchés, même dans le rejet, même dans la souffrance. Le Cœur de Jésus, siège de toutes les grâces: grâces premières, grâces fondatrices ("avant même de te former dans le sein de ta mère, je te connaissais" (Jr 1,5)), grâces de croissance, grâces de sanctification, mais aussi grâces de miséricorde, grâces de salut. Que cette fête soit refuge, consolation, mais aussi dynamisme, renouveau.

Dans ce mois de juin, nous aurons la joie de célébrer la fête de Saint Antoine. Saint Antoine nous touche par son amour des pauvres, par sa proximité simple avec toute situation humaine qui appelle à la charité. C'est en conduisant chacun à Jésus que Saint Antoine a répondu aux demandes qui lui étaient faites. "Cherchez, vous trouverez" (Mt 7,7). Ceux qui venaient à lui trouvaient dans sa prédication des lumières, des forces pour repartir, une confiance pour supporter et pour espérer, des grâces pour leur vie de tous les jours. Accueillons la fête de Saint Antoine comme une émanation de la charité du Cœur du Christ.

 

Le mois de juin est également souvent l'occasion des ordinations de prêtres, de diacres. Les prêtres doivent être "bons pasteurs", à l'école du Cœur du Christ. C'est dans ce sens que la fête de Sacré Cœur est aussi, depuis Jean-Paul II, une journée de sanctification des prêtres. Prions pour eux ! Cette année, malheureusement, il n'y aura pas d'ordination pour notre diocèse. Ceci ne doit pas nous alarmer outre mesure, car nous sommes dans la main de Dieu, mais pour autant, nous devons porter avec cœur cette intention: "Seigneur, donne-nous des prêtres", "Seigneur, donne-nous de saints prêtres". Qu'à travers les prêtres, ne manquent pas les grâces de salut pour notre monde.  
 
                                                                                                                                   P. Yann POINTEL