PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE

PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE



ORIGINE DE LA PAROISSE SAINT ANTOINE DE PADOUE


AU QUARTIER DU TERRAIL
 (suite)



  1952


BENEDICTION ET INAUGURATION DES ORGUES
LE 3 FEVRIER 1952



Le dimanche 3 février 1952, Son Excellence Monseigneur DELAY, Archevêque de Marseille a béni les nouvelles orgues électroniques. Après le sermon donné par Mr. Le Chanoine MONNIER, aumônier du Lycée Perrier, et la bénédiction par son Excellence, le Maître BRUSCHINI, titulaire du Grand Orgue de St. JOSEPH inaugura le nouvel instrument par un récital, au cours duquel toutes les possibilités de ces orgues furent révélées.

Monseigneur l’Archevêque était entouré de Monseigneur ARTIFFEL, notre Archidiacre, du Chanoine BAUDIN, de Mr l’abbé LAFFOND, curé de St. CASSIEN et de Mr. l’abbé LASOK, aumônier du Pensionnat du Sacré Cœur.

La chorale paroissiale exécuta divers chants polyphoniques.

 

______________________________________________________________



1956


BENEDICTION DE LA CLOCHE ELECTRONIQUE
Par Son Excellence Monseigneur DELAY le 18 mars 1956


Le dimanche 18 mars 1956, Son Excellence Monseigneur DELAY Archevêque de Marseille a baptisé solennellement la nouvelle cloche électronique CONSTANT MARTIN, à 15h. Son Excellence était entourée de Monseigneur GROS, Vicaire Général, de Monseigneur SOIN, Prévôt du Chapitre et de Mr. l’abbé LAFONT, curé de St. CASSIEN, faisant fonction de diacre, de Mr. l’abbé LASOK, aumônier du Sacré-Cœur, faisant fonction de sous-diacre.

Après une allocution du Révérend Père TAYAU, S.M., Monseigneur procéda aux cérémonies du baptême de la cloche qui porte l’inscription suivante :

 

Je m’appelle Marie-Antoinette-Charlotte
J’ai été baptisée le 18 mars 1956
par Monseigneur DELAY Archevêque de Marseille
Mr. l’abbé H. ROBAUDY, étant Curé.
Charles CAYOL, parrain, Marie FABRE, marraine


La bénédiction du Très Saint Sacrement donnée par Monseigneur DELAY, clôtura cette belle Cérémonie à laquelle participa une grande affluence de paroissiens et d’amis du Roucas.
Au cours de la réception qui suivit, Mr. CAYOL, parrain, retraça l’activité passée et actuelle de la paroisse et tous reçurent les encouragements de leur Archevêque à continuer ce beau travail.

La cloche donne le Fa, Si Bémol, Ut et Ré. elle est installée dans le nouveau clocher qui a été bâti au dessus de la chapelle du Sacré-Coeur, et auquel on accède par la nouvelle Sacristie qui a été également construite à cette occasion.

 

______________________________________________________________


1960

CONSECRATION DU NOUVEL AUTEL DE NOTRE EGLISE

Le dimanche 8 mai 1960


Monseigneur LALLIER, Archevêque de Marseille a consacré le nouvel autel, installé dans le chœur rénové de notre Eglise.

Son Excellence était assistée par Mr. Le Chanoine SEINTURIER curé de St. VICTOR, faisant fonction de Diacre, Mr. l’abbé LAFOND curé de St. CASSIEN, sous-Diacre. Mr. l’abbé COLLIN, secrétaire de Monseigneur, Maître des cérémonies et un groupe de Grands Séminaristes assurant les diverses fonction de la Cérémonie.

Assistaient a la cérémonie : Monseigneur GROS, Monseigneur ARTUFEL, Vicaires Généraux et les Révérends Pères Jésuites de la résidence du Roucas-Blanc, Mr. l’abbé Jean NAPOLEONE faisant fonction de lecteur.

L’autel consacré est constitué par une table en pierre de TOURRIS, soutenue par 8 colonnes en pierre de Rognes.

 

______________________________________________________________



1964

BENEDICTION ET INAUGURATION

DES NOUVELLES ORGUES DE SAINT ANTOINE


Le dimanche 26 janvier 1964 Son Excellence Monseigneur LALLIER a béni nos nouvelles orgues. L’allocation de circonstance a été prononcée par le Révérend Père CHARRON, directeur de la Maison de Notre Dame du Roucas.
Le maître Sauveur BRUSCHINI, titulaire des Grandes Orgues de St. JOSEPH, inaugure les Grandes Orgues par un très beau récital, dont le Doyen CORROY, musicologue averti, a présenté le commentaire des pièces exécutées :

  • "Largo et Allegro en ré majeur" de Georg Friedrich HAENDEL
  • "Pièce liturgique" de Dom Clément JACOB
  • "Adagio du Concerto en La majeur" de Giovani Battista MARTINI pour orgue et violon
  • "Communion" sur une messe de Noël de Jean HURE
  • "Sonate en La majeur" de HAENDEL pour orgue et violon
  • "Noël Marie" de Claude BALBASTRE
  • "Ardemment j'aspire à une fin heureuse" de J.S. BACH 
     
  • "Sonate en Ré mineur" de Baldassare GALUPPI

     

 

 

Les nouvelles orgues sortent de la Maison MERKLIN de Lyon. Elles comportent :

• 1 Clavier de pédales de 32 notes
• 3 Claviers manuels de 61 notes (5 octaves)
• 80 registres commandant 19 jeux et une série importante d’accouplements entre claviers.

Ces 19 jeux constitués par la réunion de plus de 1000 tuyaux, forment un ensemble permettant l’interprétation de toute la grande musique d’orgue.



______________________________________________________________



1968


LE DECES DE MONSIEUR L’ABBE ROBAUDY



Après dix sept années de Pastorat à SAINT ANTOINE DE PADOUE, au lendemain de la célébration de ses quarante ans de sacerdoce. Mr. l’abbé ROBAUDY a été terrassé par le mal qui le minait, brutalement à l’issue de la messe qu’il avait célébrée avec grand’peine. Une fin brutale malgré les soins empressés du cher Docteur ARGEMY appelé d’urgence.

Ce fuit la consternation dans la Paroisse et le quartier qui appréciait son dynamisme et la chaleur de son contact humain. C’était le 1er juillet 1968.

Les funérailles, présidées par l’archidiacre, Monseigneur Joseph ARTUFFEL, en l’absence de l’archevêque Monseigneur JACQUOT, regroupaient les prêtres dans une concélébration ( la seconde dans cette Eglise), à laquelle s’unissait la foule des fidèles et des amis de toujours.

En août, Monseigneur l’Archevêque lui donnait un successeur en la personne de Mr. l’abbé Pierre JEAN, vicaire à St. PHILIPPE.

Le Révérend Père Albert GIMMIG, spiritain, enfant du quartier, assura l’intérim.

Le 22 septembre 1968. Mr. l’abbé JEAN entouré des prêtres du Doyenné, des prêtres de SAINT PHILIPPE et de prêtres amis, fut présenté à la Paroisse et canoniquement installé à sa tête.

C’est Mr. le Chanoine SEINTURIER, curé à SAINT VICTOR et Doyen qui procéda à l’installation. Pour les prêtres, on notait la présence de Mr. le Chanoine Sauveur DUSSAL qui guida le nouveau Curé dans l’étude de sa vocation et dans ses premiers pas sacerdotaux, le Chanoine Augustin LE MARIE qui fut un de ses maîtres à l’institution Mélizan et qui eut la délicatesse de demeurer son ami, le Chanoine Ed. REGIS, curé à la TRINITE chargé du Doyenné Paradis. Un prêtre, retenu par son ministère à Trets n’avait pu se joindre aux présents, bien qu’il soit filialement lié à l’abbé JEAN : l’abbé Abdon DONAINT.

Un repas sacerdotal réunit ensuite, dans la simplicité, à l’institution Notre Dame de la Garde, les prêtres présents et d’autres qui se joignirent à eux après leur ministère dominical . Avec bonhommie Monseigneur ARTUFFEL présidait.

A travers les mots souriants, on trouvait là une bonne trentaine de prêtres, très soucieux de servir le Seigneur là où la confiance de l’Eglise les avait placés.

Le Bulletin Religieux de Marseille - 25 août 1968 - annonce la nomination comme successeur de l’abbé ROBAUDY, de l’abbé Pierre JEAN, vicaire à St. PHILIPPE. Il meurt subitement le 2 octobre 1983 à l’hôpital de la Conception où il venait d’être admis pour des soins que nécessitait sa santé extrêmement fragile. Il était né en 1917. Il a laissé une réputation méritée d’homme cultivé et de directeur de conscience très recherché.


 

1984

L’Eglise aujourd’hui à Marseille -24 juin 1984 - annonce la nomination, comme curé du Roucas-Blanc du Père Jean BRUNEL, auparavant vicaire à la Ciotat où il dirigeait l’Œuvre de Jeunesse, puis aumônier à l’Institution Mélizan. Il logeait déjà au presbytère de la paroisse. Atteint d’une grave maladie de Cœur, il donna sa démission en 1994.


1994

Lui succède un prêtre du diocèse de Blois, le Père Gérard DRAPIER, aumônier de l'hôpital militaire Lavéran, qui ne resta que deux années. Il fut le dernier prêtre à occuper le presbytère.


1996

Le manque de prêtres poussa Monseigneur l’Archevêque à demander au Père Pierre GERBAULT, curé de la paroisse voisine St. FRANCOIS d’ASSISE, d’assurer l’administration de la paroisse, décision qui prit effet en décembre 1996.

Au mois de novembre 1997 commença à paraître la lettre d’information mensuelle qui, comme son nom l’indique, fournit avis, renseignements et nouvelles concernant la paroisse.

______________________________________________________________

 

Curés de Saint ANTOINE DE PADOUE



Mr. l’abbé Désiré LAN (1911-1922)
Mr. l’abbé Antonin MAYAN (juillet 1922 - août 1931)
Mr. l’abbé Philippe ROBERT (août 1931- août 1935)
Mr. l’abbé Victor ISSAUTIER (1er septembre 1935 - novembre1950)
Mr. l’abbé Honoré ROBAUDY (5 novembre 1950 - décédé 1er juillet1968)
Mr. l’abbé Pierre JEAN (22 septembre 1968 - décédé 2 octobre1983)
Mr. l’abbé Jean BRUNEL (24 juin 1984 - démissionnaire en 1994)
Mr. l’abbé Gérard DRAPIER du diocèse de Blois aumônier militaire de l’hôpital LAVERAN
administrateur du Roucas (1994 -1996)
Mr .l’abbé Pierre GERBAULT (1996-août 2009)
Mr. l’abbé Michel ROUX (1er septembre 2009 -août 2014)
Mr l'abbé Yann POINTEL (1er septembre 2014)



 

______________________________________________________________